Saxophone, keyboards, guitar, drums and keyboards (again), voilà comment se formalise Limousine. Laurent Bardaine, Maxime Delpierre, David Aknin et Frédéric Soulard ont fait un choix. Celui d’une musique instrumentale à la souplesse imaginative. Loin de références progressives ou jazzistiques, c’est sous une forme plutôt « chansonnière », voire pop, que s’inscrit l’inspiration du quatuor. La construction laisse œuvrer sereinement des refrains attachants (« Tree Flip ») après avoir posé une entrée dont le calme suggère, mesure après mesure, dans son bel arpège, sa mélodie heureuse (« La Gaviota »). Identité presque new-âge, dans l’esprit du moins. Et le clin d’œil, malgré tout, au club de jazz, avec « Cosmos ». Question d’ambiance donnée surtout, ici par le saxophone. Puis « Ondine », comme un exercice de guitare qui se pose en flottements aquatiques. « The Reindeer », à la lenteur stricte, jouant juste avec une puissance tout en délicatesse. Les orages de saturation, à la mode ces derniers temps, n’arrivent jamais chez Limousine qui préfère de loin asseoir toutes les complémentarités possibles permises par assemblage doux, avec un intérêt tout particulier pour des nappes de synthés dont les effets rappellent l’efficacité des envolées de Mellotron vers la fin des années 60 (« Au Revoir »). Et retour à la pop piste 9, avec un « Dude » aux guitares officiant dans le plus rock des registres. S’il faut un reproche à ce disque, ce sera celui d’une trop grande gentillesse et retenue. Mais les qualités évidentes des musiciens laissent espérer une démesure apte à transmettre une dimension plus charnelle et délurée à l’ensemble. Pour un premier opus, les bases énoncées sont très saines et annonciatrices de merveilles car, plus on l’écoute, plus Limousine gagne à être connu.

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *