Une autre façon d’aborder le Moyen-Âge à travers cette BD. Une autre vision surtout. Roland, personnage principal, doit-il être considéré comme un héros ? La malédiction qui pèse sur ce jeune Seigneur parti aux Croisades en est-elle vraiment une ? Le rapport à la réalité de l’époque s’appuie-t-il sur des éléments recherchés ? Peu importe finalement. Ce Roland montre une facette inattendue et sans doute jamais abordée de cette façon. Quels types de rapports sentimentaux entretenaient alors hommes et femmes ? Qu’attendaient-ils l’un de l’autre ? En quoi guerres et croisades pouvaient-ils être prétextes à tant de vices et turpitudes ? Non sans humour, le récit prend force grâce à la simplicité désarmante d’un trait clair et expressif. Des regards en coin, parfois fuyants, d’autres fois appuyés par des réflexions désobligeantes. Le calque sur des préoccupations actuelles est évident. Mais qui pourra dire ce qu’il en était exactement alors ? Les cœurs devaient bien autant vibrer et subir les aléas sentimentaux.  Roland fait d’abord bonne figure – ce qui est rendu touchant justement par le trait de crayon -, jusqu’à ce qu’il avoue que plus rien ne va à son fidèle compagnon. Les mœurs mâles, mêlant la violence aux plaisirs de la chair, contrecarrés par l’impuissance… Au-delà des causes ou des raisons, « Un Jour Sans » dépasse les règles du conte et revient au point de départ qui filtrait en filigrane dès la première planche. Finalement, la bande-dessinée dispose des mêmes moyens que la musique. On peut la mettre en boucle. Mais cette boucle, que nous ne devrions pas dévoiler, est là pour souligner autre chose, exprimer la dualité intérieure des hommes, lutte incessante, difficilement contrôlable, entre bien et mal finalement inséparables, contenus en chacun.

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *