« Hey it’s ok », Lilly Wood & The Prick est l’un des groupes les plus intéressants du moment. Est-ce un courant, un mode économique ? Un duo-couple qui a trouvé complémentarité et complicité dès sa première rencontre. Nili Hadida et Benjamin Cotto ont eu le bon feeling en travaillant sur des mesures communes. Les maquettes, enrichies par d’autres rencontres et amitiés extérieures (Pierre Guimard et Mathias Fisch), ont abouti à ce sublime album à l’équilibre parfait. La version démo de « Down the drain » figure d’ailleurs en bonus et montre à quel point les auteurs savaient dès le départ dans quelle direction aller. Constitué surtout de balades, le disque détient une large poignée d’accroches subliminales. Frisson exemplaire avec « Water Ran », épure judicieuse avec « Little Johnny »… C’est sur la carte émotionnelle que se jouent chacune des compositions, comme emballées dans des écrins aptes à magnifier les mots et le chant par de distinguées ambiances (« Hopeless Kids »). Aucune faute de goût, donc Invincible. Parfait !

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *