Un disque réalisé en duo. Entièrement composé et joué par Pierre Emery. Pour ceux qui connaissent un peu l’histoire du rock français des années 90, il fut le principal instigateur du Suspense Rubberband, heureuse formule à grosses guitares, paradoxalement crunch et clean en même temps. Ce sont ces guitares que l’on retrouve ici, menant la danse par des accroches particulièrement rock’n roll. Pour ce qui est de Lou Lesage, les plus jeunes la connaissent pour son rôle de meilleure copine de l’héroïne du film « Lol », aux côtés de Sophie Marceau. Un joli minois qui sied forcément à la posture de chanteuse. Qui plus est, le grain de voix est particulièrement en osmose avec les titres qui lui ont été composés. Ce juste dosage maintenu de bout en bout fait de cet album une référence digne  qui n’a a rougir devant aucune autre production hexagonale. Pas question de mentionner ici un complexe français, d’autant qu’elle chante –heureusement ou malheureusement -, en anglais. Cela fait partie du « plaisir » de l’affaire et ça se sent. Il y en a, comme ça, qui préfère sonner de cette façon. Quand la langue n’a pas à supporter un accent au couteau, ce qui est le cas, rien à redire.

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *