Melanie Horsnell Complicated Sweetheart

Ce disque précède de quelques années le romantique the cloud appreciation society. Un album qui démarre avec « Mister Accidental », une country-song noyant sa tristesse dans tous les espoirs encore permis. Puis « Mary Mary », titre référence du répertoire de Melanie, avec sa mélodie séduisante d’entrée, apporte la touche pop et heureuse qui convient à la personnalité de l’artiste, même si le texte n’est pas non plus tout rose. Et puis balade pour un « Break up » mélodieux et imparable. Le track-listing est ainsi, jonglant entre les tempos, mais extrêmement bien harmonisé dans la qualité de ses arrangements. Cette fois la fée électricité s’est fait un point d’honneur à jouer les magiciennes. L’emporté « Like Love » – hé oui, Melanie est fan d’amour – entraîne vers le sensible Lovers home qui suit. Que dire d’autre que la beauté est au rendez-vous sur chaque titre. Impression parfois d’écouter la BO d’un film romantique américain. Surtout pour le charme prenant des mélodies qui font mouche à chaque fois, des refrains accrocheurs, des petites touches instrumentales superbement bien placées. Melanie mentionne que les musiciens présents sont ses amis. La connexion et les complicités évidentes se ressentent. L’esprit très détendu qui domine dispense une forme d’énergie zen, et donne tout simplement envie d’apprécier la beauté de la vie. Pour prendre le meilleur, qu’il faut juste savoir conquérir, il suffit d’avoir conscience de ces moments lorsqu’ils se présentent. Tel semble être le message de Melanie.

 

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *