Lafayette-

 

 

 

 

 

 

Presque comme pour un nouveau départ, peut-être le propre de toute aventure artistique, CharlElie choisi l’immersion totale du côté du Bayou, la Louisiane et Lafayette. Mais surtout le repli dans le pittoresque Dockside Studio. Les ressources naturelles, le bois de la cabane en osmose avec le bois des dobros et guitares ou celui du rocking-chair sur le perron et sa rambarde typique, au milieu d’une verdure chatoyante. L’Acadie est source d’inspiration, puisque bien des titres s’imposent sur les rythmiques propres au territoire et son histoire. Exemple avec « Annie, Ma Tite Amie », ou « Les Pionniers (Une Autre Danse) », qu’il chante avec Zachary Richard, idem pour « Lafayette ». New-Orleans, rêves cajuns, CharlElie fait corps avec son équipe de musiciens, sans perdre les saveurs initiales de son univers personnel. On le sent très bien dans « Inspiritation », qu’il chante en américain, sorte de logique pour l’exilé new-yorkais qu’il est.  Et comment, dès le « Tomorrow » du refrain, on bascule sur le fameux versant saisissant propre à ses titres forts, tels que « Jacobi » ou « Juste Un Instant ». « 30 Years Outside », autre titre en anglais, blues coloré d’orgue B3 et de pedal-steel, est une histoire comme les aime CharlElie, celle d’un homme à  l’image du héros solitaire de « Into The Wild », fuyant tous les conformismes. Puis « Le Danger (Sur La Piste) », avec son texte superbe qu’ensorcèlent les notes crunchy des cordes de guitare sous les caresses du bottleneck. Ainsi va ce disque de plaisirs. Superbe ballade avec « Chanson Sous-Sol », « Mardigra Shuffle », instrumental typique, quasi jazz New-Orleans. Et terminal surprise avec le traditionnel « Maison Soleil Levant (House Of The Rising Sun) », dans un arrangement spécialement réussi, mix franco-anglais, aux couleurs de Lafayette. Rien à voir avec la version française du « Pénitencier », ni celle des Animals. On le répète : un disque de plaisirs.

 

Couture-rocking Chair

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *