PIASR905_cover_lo-res_600x600px_finalEnorme oubli – retard plutôt -, dans les pages virtuelles d’Extended Player avec « Citizen Of Glass ». Alors que nous mettons en avant actuellement tant de talentueuses chanteuses musiciennes, il serait impardonnable d’éviter de mettre à l’honneur Agnes Obel. La danoise confirme, avec ce troisième album, ses talents d’auteuse-compositrice-metteuse en scène sonore. Après l’expérience de « Philarmonics », puis l’intimiste piano-voix « Aventine », « Citizen Of Glass » expose le concept du citoyen de verre, où la transparence exigée par la société nouvelle tend à rendre caduque toute intimité. Ainsi la fragilité va-t-elle devenir motrice de l’inspiration de l’artiste qui décide d’aller encore plus loin en investissant une sélection instrumentale composée de clarinette, clarinette basse, violon, violoncelle, épinette et celesta, samplant aussi des harpes médiévales et des clavecins. Autre objet rare employé : l’un des deux seuls exemplaires au monde du Trautonium, un synthétiseur de la fin des années 20, très fragile, aux touches de métal. En résulte une musique très précieuse et exceptionnelle que la musicienne enrichit en expérimentant diverses manipulations autour de sa voix, dont les aspects cristallins nantissent déjà très naturellement le projet. C’est un disque qui mérite une attention toute particulière, exclusive si possible, tant chaque ligne mélodique joue un rôle complémentaire et supplétif. Et puis, pour éviter de s’attarder inutilement avec des mots sur l’ensemble des titres, n’en citons qu’un, le sublime et trompeur « Familiar » qui se découvre comme le duo masculin-féminin de l’album. Eh bien non ! Ecoutez bien. Cet organe vocal à la virilité si consistante et sensuelle à la fois, n’est rien d’autre que la voix d’Agnes Obel. Magnifique. Magique !

 

agnesobel

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *