Accès pop facile, car musique entraînante et souriante. Une petite minute de « Softly (Part 1) » en ouverture pour donner ce ton. Les instruments se complètent dans une association heureuse « Come to me softly, come to me easy… ». L’origine de The Last Detail tient dans l’appréciation-admiration réciproque de deux artistes l’un pour l’autre. Erin Moran, l’américaine de A Girl Called Eddy, et le français Mehdi Zannad, de Fugu. Deux personnalités et deux voix, qui vont se compléter, dans une façon de travailler proche de celle d’un Lennon et d’un Mac Cartney, pour l’écriture et les compositions. Il y a dans ce disque un admirable travail au niveau des orchestrations, riches et sans excès, souvent voluptueuses, cordes à l’appui (« Take My Hand »), avec une gestion au cordeau d’assemblage mélodiques – ici de la pedal-steel discrète mais convaincante. On ressent très souvent des références puisées dans les sixties et les eighties, avec un fort penchant vers les univers acoustiques (« Fairweather Friend »), avec toujours une luxuriance qui vient se positionner dans un final (sur ce titre cité), ou tout au long d’une composition, comme les cuivres puis les cordes sur « Lazy ». Bien du monde est passé dans le studio des Tahiti 80 à Rouen où ont eu lieu les séances d’enregistrement. Une brochette de  musiciens issue de formations dont on parle (Tame Impala, François & The Atlas Mountain, Bertrand Belin, Chevalrex, Tanger, Syd Matters…) a contribué à la richesse instrumentale de ces treize titres qui s’écoutent avec un réel plaisir. Un bémol pourtant, qui ne sera pas forcément partagé, mais, si l’on prête trop attention aux paroles, on y entend beaucoup de phrases poncifs qui peuvent donner une impression de remplissage par le vide au niveau des mots, diminuant ainsi le pouvoir de la musique. C’est dommage, mais peut-être que cette impression restera passagère. The Last Detail.

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *