Les ingrédients nécessaires à la réussite d’un excellent album de rock sont fort heureusement très nombreux. Stina Tweeddale, qui propose ici son troisième opus sous le nom Honeyblood (Glasgow/Ecosse) a décidé de jongler cette fois entre illusion et duperie, histoire de perdre ses repères classiques. Autrement dit, les morceaux qui constituent le track-listing de cet album ont été écrits sous l’influence d’une certaine magie. On y entre dès les premières mesures de ce subtil gimmick introductif et entêtant de « She’s A Nightmare », un cauchemar que l’on appréciera paradoxalement au plus haut point.

La qualité sonore est au rendez-vous. Les batteries sont puissamment ancrées, comme enfermant entre leurs serres chacun des éléments musicaux qui s’imbriquent tel un rempart protecteur. Il y a bien des moments où l’on pense plonger dans un esprit sixties avec « The Third Degree » ou « Tarentella » et ses accords de guitare excessivement réverbérés, voire seventies, avec ce tempo très glam-rock pour « A Kiss From The Devil », qui va aussi bien rappeler par moments les chants partagés à l’extrême de Shakaponk.

Justement, il y a tout cela, un truc où se frottent et se mélangent bien des audaces dans un corset parfait, maintenant le tout dans une forme aux courbes tendancieuses (« Touch », « Glimmer »). Et puis des surprises avec intro plus synthétique – mais toujours avec batterie confondante – avec « You’re A Trick » tout en force serpentine, ou « Twisting The Aces », en gravité aérienne. « Harmless », qui clôt l’album, est une chanson qu’accompagne seulement un piano. Mais rien ne dénote. C’est à cet endroit que l’on perçoit que tout cela tient avant tout sur le chant imparable et costaud de Stina. C’est tellement bien quand un album s’écoute de bout en bout, sans aucune envie de zapping.

Stina Tweeddale

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *