« Avec le temps » arrive, mais on languis quand même ! 

La Prog

Bien implanté à Marseille depuis plus 20 ans, l’édition 2019 d’Avec le temps continue de mettre à l’honneur la scène musicale francophone. Avec toujours une attention portée tant à la musicalité qu’au texte, car c’est bien la plume qui fait sonner la musique francophone.
Nous avons déjà repéré les noms de Gringe, de Thérapie Taxi, ou encore de Clara Luciani mais pour cette dernière, le concert est déjà complet…

Cette année, plusieurs artistes québécois (Paupière, Chose Sauvage, Lydia Képinski), méconnus de notre côté de l’océan, traverseront l’Atlantique pour nous faire découvrir leurs créations originales. Il y aura aussi Muddy Monk, qui lui traversera les Alpes Suisse. Et oui, la francophonie est partout !
Bien placés depuis Marseille pour savoir qu’avec l’accent, c’est pas toujours simple de bien  se comprendre, la musique a cette magie de lisser les intonations . On ne parle pas tous le même français, mais on le chante tous pareil ! 

D’ailleurs, le groupe occitan De la Crau se produira dans le cadre du Parcours Chanson. « La francophonie s’est aussi construite sur plein de langues cousines » selon Olivier JACQUET, directeur d’Interne/externe, structure porteuse du festival. 

Rencontres

Avec le temps, c’est aussi une volonté d’essaimer des projets culturels divers et variés en plus des concerts qui se dérouleront du 12 au 17 mars. Une programmation dense donc, répartie dans de nombreuses salles de Marseille  (Le Silo, l’Espace Julien, le Dock des Suds, le Poste à Galène, le théâtre du Merlan…) et jusqu’à Martigues (Le Théâtre des Salins). En parallèle se tiendront les rencontres professionnelles du 13 au 16 mars (https://www.festival-avecletemps.com/rencontres-pros/) orientée vers les relations musicales franco-québecquoises.

Enfin, il y a le Parcours Chanson, du 9 au 18 mars. Ici, l’idée est d’avantage de permettre aux artistes d’aller vers le public plutôt que l’inverse. Au programme : des concerts gratuits, une exposition à l’Alcazar, des restitutions d’ateliers avec les musiciens se produisant durant le festival et des écoliers, des « promenades sonores » ou encore des conférences/rencontres avec des artistes de la programmation. L’artiste « fil rouge » de ces Parcours Chanson sera IRAKA, rappeur local issue de l’écurie d’Interne-Externe qui réalisera diverses performances. 

Le temps au beau fixe

Avec le temps attends 2.000 personnes de plus que les 10.000 spectateurs accueillis en 2018. Les organisateurs précisent que malgré la notoriété croissante du festival, leur objectif est de rester à taille humaine. Les organisateurs souhaitent que le festival reste convivial, avec des temps de « vivre ensemble ».

La programmation du festival vous recommande chaudement l’artiste Catastrophe qui se produira le dimanche 17 en fin d’après-midi. Ils insistent sur l’originalité des artistes québécois.

Je sens qu’à Extended Player, on va encore faire une boulimie de concerts. On espère vous y croiser ! 


Cet article a été rédigé par :

Vincent est chroniqueur depuis 2015 pour Extended Player. Longtemps impliqué dans le milieu associatif marseillais en tant que président de PARNAS', Vincent a récemment créé son entreprise de production NATCHEZ MUSIC, il développement également GEPAIETO, service dédié à la gestion sociale des intermittents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *