La reconnaissance touche rarement les plus méritants. Plusieurs années après avoir découvert 4ème Ligne, cette pépite HipHop Bourguignonne, je me décide enfin à partager ce pactole sonore avec vous.

L’un, Ztatik, a la voix légèrement feutrée, mélodieuse. Il sait créer pour ses auditeurs un cocon sonore dans lequel on s’engouffre. Le second, Malac, transpire l’écorchement. Sa voix charismatique aligne les allitérations. Chacun doté d’un style bien distinct, ils s’assemblent à merveille sur des thèmes toujours très personnels où les émotions sont servies saillantes, enrobées de rimes, posées avec délicatesse et réflexion. Un troisième membre, Quentin, a la mission de les sublimer à travers des clips toujours très pro.

« Du cœur à l’Ouvrage » est le premier projet qu’ils avaient délivré. Une mixtape distribuée de main en main, bien ficelée, qui mettait en lumière leur univers et leur quotidien. Il y a eu aussi « J’ai déraillé » de Ztatik. Une commande du prof de Quentin pour un triste défunt emporté par les drogues, un récit de vie touchant, transcender par des violons, s’achevant sur une morale sans doute non voulue. Puis il y a eu leurs projets solos : « Erosion » pour Ztatik & « Sentimental » pour Malac. Dans « Sentimental », Malac met en exergue les différentes facettes de sa vision de l’Amour : l’amour éternel, celui de la première relation, l’amour passionnel, l’amour futile, celui qui fait mal, celui qui emporte, ou encore celui qui fait peur. Un projet qui sort du lot de par sa thématique. Dans « Erosion », Ztatik tente quant à lui quelque chose de nouveau, il se crée un style propre, opte fréquemment pour le chant, excelle plus que jamais dans ses refrains mélodiques sans jamais choisir la facilité.

Ils ont tous les trois, l’esprit HipHop, donc l’aventure ne se fait pas seule : ils emportent les copains avec, et pas n’importe quels copains. Parmi eux, il y a notamment Acey Ten, qui déballe ses lyrics en anglais, et Spasm qui rappe si singulièrement, ou encore Yoy, Vacra, Fimeur Capelax… Ensemble, ils représentent le rap auxerrois, bien présent et bien vivant.  

Il n’est pas simple de rendre compte de la richesse des rimes de 4ème ligne, ni du professionnalisme qu’ils mettent dans leur art, alors place à l’écoute.  

Et pour télécharger leur Mixtape « Du cœur à l’ouvrage » : Cliquez-ici
Le reste est disponible sur les plateformes de streaming.

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ PAR :

Avatar
Léa Sapolin
Rédactrice en chef adjointe et webmaster du Magazine.
Passionnée de HipHop français et de musique à textes, en charge de la partie rap du magazine depuis mes 11ans.
Chargée de communication à mon compte et chef de projet Web à Oxatis.
Projet perso en cours : www.omega-13.fr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *