Ils sont plusieurs, ils parlent tout plein de langues, et ils ont la vibe ! C’était festif et en plein air lorsqu’ils se sont produits à Marseille. Au théâtre Verdière, une des plus belles scènes de Marseille, ils ont lâché leur HipHop tout droit sorti du Canada et ont séduit celles et ceux présents.

En première partie The Crush, un HipHop à la dynamique rock, dont nous vous avions parlé précédemment : lien vers l’article.

Curieux, nous sommes partis à la rencontre des énergumènes à l’origine de Nomadic Massive pour essayer de comprendre d’où venait cette énergie, cette dynamique positive et ce melting-pot de sonorités.

Pour commencer, on demande à chacun des membres présents de présenter un de leurs acolytes en spécifiant son apport musical dans le groupe et son tempérament.

Présentation de Meryem Saci par Tali Taliwah 

Côté musical, c’est une force extraordinaire parce que, non seulement elle chante comme Rina Ketty de 2019, mais elle rappe comme les filles de l’époque, celles qui prenaient le temps d’écrire leurs paroles et de dire des choses intéressantes tout en respectant la tradition de flow. C’est vraiment une rappeuse top. Et c’est aussi quelqu’un qui écrit la musique. Bien que cela ne soit pas une personne qui joue d’un instrument dans notre groupe, elle écrit des mélodies et a des idées musicales. Cela contribue au groupe.

Côté tempérament c’est une grande personnalité. C’est la plus honnête dans le groupe. Elle ne laisse pas les choses passer et pose des questions. Grâce à ça, chacun et chacune doit réfléchir aux raisons de chaque décision. Puisque nous sommes un grand groupe, il y a des angles morts que nous avons ratés. Et, elle pose une question et même si cela nous met mal à l’aise, on se remet en question. Nous sommes plus une grande famille qu’un groupe.

Présentation de Tali Taliwah par Lou Piensa

Tali c’est quelqu’un qui apporte une connaissance musicale assez vaste. Elle écoute plusieurs styles de musique et, d’ailleurs, elle est chroniqueuse à CBC, la radio nationale au Canada. Elle apporte beaucoup d’informations et d’influences au groupe. Par rapport à l’écriture, c’est quelqu’un qui est très proche de la littérature anglophone donc elle apporte cet amour des mots en anglais.  Et ensuite, de par son histoire, elle apporte un côté très politique, elle amène cette influence réfléchie dans la musique.

Elle a un tempérament fort également. Mais c’est la maman de Naïm (son petit garçon présent pendant l’interview et jouant avec le micro) et c’est aussi la maman du groupe quelque part !

Présentation de Lou Piensa par Ali Sepulveda

Lou Piensa c’est le sage du groupe, celui qui nous a permis de voir le monde autrement, de voyager, de rêver et d’atteindre beaucoup de nos cibles. C’est un beatmaker, un MC multilingue et c’est une force dans le groupe. De caractère fort, comme tout le monde dans Nomadic Massive. C’est quelqu’un qui arrive à se projeter dans le futur et à nous faire croire que c’est possible d’y arriver.

Présentation de Butta Beats par Ali Sepulveda

Butta Beats c’est notre collègue argentin, le batteur qui a toujours la capacité de nous faire rire. Il a une grande personnalité. Il rappe et est beatmaker aussi. Il domine les trois langues : anglais, espagnol et français.

Présentation de Ali Sepulveda par Meryem Saci 

Ali c’est un des membres fondateurs du groupe qui est aussi le guitariste et compositeur mélodique. Il est à l’origine de la composition de nos chansons depuis le début. Avant même qu’on considère les instrus et les beats, on commençait ensemble des freestyles et c’est souvent lui qui était la source des mélodies. Si on considère que Butta Beats, le batteur, est la colonne vertébrale, lui c’est la voix instrumentale du groupe. Ali, côté musique, il amène la couleur grâce à ses influences latines et plus sentimentales, RnB, Soul. Au-delà de la musique, Ali est le médiateur, le pacifique, celui qui équilibre les énergies. C’est aussi le coordinateur. C’est lui qui va prendre l’initiative d’arranger l’ensemble, caler les dates en fonction de tout le monde pour les répèts, etc. Le côté médiateur et pacifiste vient aussi avec le côté un peu papa pour le bien-être du groupe. Le côté pédagogique qu’il amène au sein du groupe est également très important. Il est professeur à côté et cela se ressent.

Présentation de Waahli par Meryem Saci 

Waahli est un rappeur et beatmaker multilingue. Il fait aussi du chanting, la mélodie. Il apporte le créole, le français et l’anglais, l’HipHop et le reggae. Son apport musical dans le groupe est énorme puisqu’il produit certaines des chansons. Il amène beaucoup le côté visuel. Nous comptons beaucoup sur lui pour la réalisation vidéo. En tournée c’est aussi une personne super drôle, Nous avons un quatuor vraiment incroyable avec Waahli, Butta, Lou et Ali. Et c’est aussi un des conducteurs du groupe, donc, grâce à lui et Lou on arrive à faire le tour de la France depuis 3 ans.

Pour découvrir leur univers, nous leur demandons de prendre chacun des titres et de nous donner une valeur pour chacun d’entre eux.

«Peppapot»
Tali Taliwah : Pour « Peppapot » nous étions à Toulouse, dans une résidence et nous avons pris une semaine pour continuer à réfléchir et écrire sur des thématiques, à bosser des beats et choisir. Nous avons tous une manière différente de travailler et de mon côté c’est une question d’inspiration. Si je kiffe le beat, cela va arriver facilement. Lou et Waalhi j’ai l’impression qu’ils peuvent écrire sur n’importe quoi et cela sera fresh. Moi ça prend du temps. Pour Peppapot, c’est un beat reggae et c’est venu naturellement. Je chante dans un patois des caraïbes de l’Est, c’est d’où je viens. Naturellement quand j’entends quelque chose de reggae, j’ai quelque chose qui sort. On a décidé de parler de nous, du ressenti que l’on procure, de ce que les gens pensent de nous.

Ce que je dis dans le refrain c’est « Regarde depuis quand on est là. On est là dans ton coin. On arrive chez toi carrément et on prépare la sauce, la sauce, donc la musique. Cette musique est là pour te soulever, te soulager. » C’est ce que je raconte dans le refrain.

Et pour la résumer en une valeur, ce serait la Force.

«Times»
Lou Piensa : « Times » c’est la réflexion.

«Lo que soy»
Ali Sepulveda:  « Lo que Soy » c’est l’identité

«Moun sa»
Meryem Saci : «Moun sa» c’est le commérage

«Hidden sky»
Meryem Saci : «Hidden Sky» c’est la compassion, l’humanité, l’idée de comprendre comment on peut avoir cette séparation entre l’un et l’autre. Ce qui nous a inspirés, c’est les gens qui dorment sous les ponts. L’idée était de dire «si on était dans cette position-là, qu’est-ce que ça donnerait». On s’est mis dans ces peaux-là pour reconnecter cette séparation individualiste.

«Quoi te dire ?»
Lou Piensa : c’est le courage

«Bon Bagay»
Lou Piensa : « Bon Bagay» c’est fêter, joie de vivre, célébration et positivité. On tourne le clip demain à Marseille.

Il y a une histoire particulière avec Marseille, car Meryem a collaboré avec IAM sur un album d’Akhenaton et un album d’IAM. Meryem et moi avons fait une résidence avec Imhotep, beatmaker d’IAM et DJ Djel de la Fonky Family. On a cette connexion avec ces gens-là et la ville. Moi je suis français et ma grand-mère est de Marseille. C’est donc une ville que je connais un peu. Et au-delà de ça nous avons grandi en écoutant IAM.  Si le clip  «Bon Bagay» est tourné à Marseille, c’est une question de timing, mais ça nous fait plaisir que ça soit ici.

«Aprovecha»
Ali Sepulveda:  «Aprovecha» est une chanson nostalgique pour profiter du moment et de tout ce qui né de nos expériences.

«Lover’s Delight»
Meryem: Ce morceau c’est l’amour comme il existait dans les vieux livres de romances.

«Let it in»
Meryem Saci: C’est l’introspection, réaliser que certaines fois c’est nous même qui invitons le conflit en nous, donc nous l’invitons également à l’extérieur.

«Prospect»
Tali Taliwah : Chacun raconte son histoire et son historique dans le groupe. La valeur serait donc la solidarité.

«Alone»
Tali Taliwah: «Alone» parle de la solitude malgré le fait d’être entouré de plein de gens, comme le fait d’être dans un groupe avec plein de styles différents ou être dans une société où on peut être attrapé par la vague, où l’on n’essaie pas de résister mais d’avoir sa propre course.

Pour clore l’interview, autant se projeter sur l’avenir de ce groupe qui nous aura clairement impressionnés. Ainsi, la dernière question amène à leurs projets et rêves.

Ali Sepulveda:  : il faut souligner que nous sommes toujours en voie de développement et que nous visons de nouveaux marchés. C’est important de les cibler et, les prochains marchés, pour nous, c’est l’Amérique latine et du sud, le marché européen, et si possible, aussi l’Asie.

Meryem Saci & Tali Taliwah : Et l’Afrique !

Meryem Saci : Un de nos rêves serait de voir un impact de Nomadic Massive à un niveau qui dépasse la découverte. Lorsque nous sommes face à un public qui nous connait déjà, on peut vivre un moment démultiplié, c’est vraiment un autre niveau, cela transcende notre expérience individuelle. À Montréal on a vraiment un public qui nous suit, qui nous comprend et connait nos chansons. Alors que quand on sort de Montréal, on se fait seulement découvrir. Même quand le public ne nous connait pas on arrive à connecter et ça c’est fantastique, mais j’aimerais qu’on ait notre public partout dans le monde.

Et j’aimerais aussi faire le tour de l’Afrique, à minima le nord.

Tali Taliwah :  Moi j’aimerais que l’on gagne des sous pour pouvoir s’offrir plus d’opportunités, d’expériences professionnelles pour la création, et nous permettre de ramener notre vision. Gagner de l’argent pour contribuer à monter notre niveau d’art.

Lou Piensa: Moi c’est vraiment le coté voyage qui m’intéresse, donc mon rêve c’est de découvrir le plus de pays possible.

Nous remercions l’équipe de Nomadic Massive pour leur temps, leur concert et Maxime pour la suggestion et mise en relation.

Cet article a été rédigé par :

Avatar

Passionnée de HipHop français et de musique à textes, en charge de la partie rap du magazine depuis mes 11ans. Également CEO d'un projet innovant dédié au HipHop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *