les-voix-du-gaou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Mercredi 16 Juillet, aux Voix du Gaou, la soirée a commencé en douceur, avec Great Joe Yabuki, et le coucher de soleil sur la presqu’île de Six-Fours. Les marseillais, nominés par le public dans le cadre du tremplin organisé par les Voix du Gaou, ont chauffé les enceintes en douceur avec leur style pop et psychédélique. La voix rock de Lucas Santaniello et ses acolytes nous ont offert un excellent son, des compos originales mais une prestation dans l’ensemble assez peu dynamique avec un jeu de scène classique. La musique vaut le détour et leur progression est à suivre !

 

En deuxième partie, Fauve est arrivé à la tombée de la nuit. On ne présente plus le collectif avec leurs textes qui prennent aux tripes et leur univers sonore. Mais qui n’a pas vu Fauve sur scène manque une partie de leur œuvre. Des musiciens survoltés, un chanteur hypnotique, une ambiance visuelle et des effets lumineux parfaitement maitrisés, Fauve « on stage » c’est une vraie expérience ! Les fans sont d’ailleurs aussi nombreux que surexcité, scandant les textes avec une précision d’initiés. Sur scène, ça a été la guerre, mais aussi des échanges sympas avec le public tout au long du concert. Détendus après leur bain dans la méditerranée et par la belle nuit étoilée, les Fauve ont apprécié leur concert aux Voies du Gaou après plusieurs dates dans le nord perturbées par la pluie. On les remercie et nous n’oublierons pas « Kané », peut-être le titre qui a le plus enflammé la soirée.

 

Wood Kid est arrivé tout en solennité, avec ses cuivres et des effets visuels impressionnants. Les vidéos étaient des successions de vols vertigineux à travers des déserts, des forêts ou la nef d’une cathédrale, portés par le son atmosphérique de Wood Kid. En un mot, l’ambiance était géniale. Yoann Lemoine est d’abord connu pour la réalisation des clips vidéo de nombreuses stars comme Katy Perry ou Lana Del Rey et met ce talent au service d’un show très visuel qui ne manque ni d’originalité, ni de virtuosité. La foule est restée dense jusqu’à la fin du concert même si le spectacle manquait un peu dynamisme. Belle expérience, mais au bout d’une heure debout dans la nuit, la mystique est doucement retombée.

 

Les Voies du Gaou continuent jusqu’au 30 juillet, Extended Player vous conseille d’aller y passer une soirée ! Le cadre est magnifique, les stands sympas, il n’y a rien à dire quand à la qualité du son et la programmation est diversifié.

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ PAR :

Avatar
Vincent Carlier
Vincent est chroniqueur depuis 2015 pour Extended Player. Longtemps impliqué dans le milieu associatif marseillais en tant que président de PARNAS', Vincent a récemment créé son entreprise d'évènementiel, production audio-visuelle et assistance administrative : NATCHEZ MUSIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *