dantesk-2Après 1 an d’absence, grâce à l’association entre Mediatone, 1001 Bass et Woodstower, le Dantesk, est revenu avec sa deuxième édition à l’Eurexpo de Lyon. Beaucoup de monde attendait cet évènement avec impatience, de par le succès que ce festival avait rencontré lors de son premier round en 2012, et notamment pour l’éclectisme musical qui était annoncé pour cette nouvelle soirée. En effet, cette année le Dantesk nous proposait quatre scènes aux résonances de musique électronique. Aussi quatre salles abritaient des univers différents tel que, dans la salle 1 on pouvait sauter au son de l’Electro, dans la 2 on se laissait entrainer sur des sons House, dans la 3 nous attendait la Trance et dans la 4 on pouvait taper du pied sur de la Techno, chacune regroupant évidemment des artistes de taille dont quelques-uns des plus grands artistes des musiques électroniques internationales.

 

maxresdefaultPour ceux qui voulaient une dose d’électro, ils étaient servis avec une programmation digne de ce nom, puisqu’ils ont pu se faire plaisir avec les sets de GRAMATIK, d’SBCR aka BLOODY BEETROOTS, qui nous a notamment fait le plaisir de pouvoir sauter au son de son fameux WARP 1.9, de PFEL (le français de C2C) et de DJEDJOTRONIC. Sur une scène en forme de grande pyramide lumineuse, ces artistes se sont succédé devant une foule très réceptive à leur musique entrainante et à ce décor évolutif de qualité.

 

La scène House, elle, abritait des artistes très en vogue en ce moment, à l’image de BAKERMAT, qui ne cesse d’étonner tout le monde avec ses morceaux enivrants aux accents saxophonistes, tout comme KLINGANDE, les français qui se sont fait connaître en quelques mois et qui sont en train de révolutionner la musique électronique. Ces derniers ont aussi partagé cette scène House étonnante, à tête de dragon lumineux, dans laquelle ils jouaient, avec GERMAN BRIGANTE, TUTTI VS MAX MASH et JB NIGHT TRAFFIC.

 

10689629_759954367393574_4343665436439086945_nPour les fans de Trance, ACE VENTURA, un des meilleurs talents d’Israël, était présent et a fait transpirer la foule comme elle l’aime, ainsi que LIQUID SOUL, AJJA, CAPITAL MONKEY, FABIO & MOON et LMX, dont certains, comme FABIO & MOON, passent très rarement en France. Toutes ces pointures ont su répondre aux attentes du public survolté avec une véritable musique Trance à faire taper du pied, dans un décor psychédélique dominé par un imposant oiseau (mythologique) lumineux.

 

Du côté de la scène Techno, au décor créé autour de l’univers d’une casse automobile, avec des mecs qui s’amusent à découper des voitures, on a pu retrouver avec excitation le baron de la Techno, DAVE CLARKE, le grand POPOF, ancien membre des HERETIK, mais aussi PUSHYKILLER, ANTON’X et COSTELLO qui ont su faire vibrer la salle aux son de leur sets.

 

hqdefaultBilan : la soirée fut très appréciée du public, qui a atteint presque 16000 personnes. Cependant, ce nombre important de festivaliers a notamment perturbé l’accès aux salles, qui fut très vite saturé par cette foule impressionnante qui s’étalait dans tout Eurexpo. On note aussi que le service était un peu submergé à l’entrée pour le retrait des places, le public impatient de découvrir le lieu et de se mettre un maximum de son dans les oreilles. De plus, on a constaté un manque de signalisation au niveau des salles, bien que des programmes aient été distribués et l’on avait un peu de mal à se repérer dans cette immensité. Cependant, les différents décors et la musique qui en émanait nous apprenaient assez facilement où on était. Niveau restauration et boissons, rien à dire, il y avait ce qu’il fallait et les équipes présentes ont su bien gérer l’affluence.
Aussi, cette nouvelle édition du Dantesk fut une nouvelle fois réussie. Elle aura marqué les esprits par ses décors inédits mettant à l’honneur des scénographies ambitieuses, sa programmation et le nombre très important de festivaliers présents.

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ PAR :

Avatar
Clémence Minot et Lilian Sapolin
DERNIERS ARTICLES DE L'AUTEUR:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *