Guillaume-Perret-FREE-cover-2000x2000q70

 

 

« Walk » est la superbe introduction de cet album épatant de Guillaume Perret. Introduction dans le sens d’ouverture de disque, mais aussi première partie d’un titre posant avec conviction les bases du travail de l’artiste. « Walk » devient « Heavy Dance », simple jeu de mots s’il en est, mais ô combien « heavy » dans la toute puissance proposée. Guillaume Perret maîtrise en expert la pratique du looper, cet effet permettant la mise en boucles et la superposition de phrases musicales. Pari osé et risqué, puisque tellement pratiqué d’une part, et puis parce que cela pourrait paraître facile de prendre ses habitudes avec ce pédalier et de « tourner en boucle » aussi dans ses idées. La force de l’artiste, instrumentiste, puisqu’il officie principalement au saxophone, est de proposer une musique instrumentale qui va, au fil des titres, formaliser un vocabulaire sans mot, construit juste sur l’art de l’évocation subliminale. Son jeu, sa manière de jouer, de souffler, avec cette présence évidente en respiration constante, cette façon de poser les rythmes – exemple particulièrement touffu avec « En Good », imparable, titillant les muscles de la danse, ou encore « Pilgrim » et ses accents de fêtes balkaniques, et « She’s Got Rythm » qui porte bien son nom, inspiré d’un jazz plus traditionnel, soutenu par une ligne de basse quasi-contrebasse, mais réalisée avec ses cuivres, titre évoluant dans des harmonies imparables et inédites. Guillaume Perret sait équilibrer son répertoire avec des variations qui, si dit comme cela on pourrait croire qu’il passe du coq à l’âne, s’inscrivent en réalité dans un esprit extrêmement personnel et incomparable. Cela comme lorsqu’il creuse dans les méandres sinueuses des perceptions avec un « Inside Song » très lent et quasiment planant, ou encore plus spatial avec « Cosmonaut », parvenant à figurer la gravité. Un heureux disque à garder précieusement aux côtés de ceux que l’on aime écouter d’une traite, sans rien zapper.

 

 

 

 

Guillaume-Perret-FREE-NL-2_2000px

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ PAR :

Avatar
Marc Sapolin
De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *