Rendez-vous du 16  au 18 mars au Dock des suds de Marseille pour la 13 ° édition du festival Babel Med Music !
Avec 1700 propositions de projets musicaux, Babel Med Music présente 30 groupes d’une vingtaine de pays et des cinq continents. Au programme : originalité, audace, exotisme, singularité, convivialité et découverte d’univers musicaux nouveaux.
Nous avons cette année encore une très belle programmation…  Qui s’ouvre au Jazz et à ses différents
métissages !
De la nouvelle Calédonie avec le slam mystique de Paul Wamo à la Martinique avec l’avant gardiste Chassol en passant par la Corée du Sud avec le groupe néo-Folk expressif Black String, le festival vous fera voyager. L’occasion aussi de goutter aux vibrations sensibles du Saxophone de Jowee Omicil venue d’Haïti ainsi que se déhancher sur l’électro-jazz hybride du groupe marseillais One Foot.
Prévoyant 15000 spectateurs, Babel Med c’est aussi un acteur engagé dans la réflexion sur la musique contemporaine, l’évolution de l’industrie musicale et qui initie des réseaux internationaux de création et de diffusion sonore.
Tout simplement LE rendez vous immanquable pour tout passionné de musiques du monde, Babel Med Music est aussi un lieu de rencontres entre professionnels du secteur.
50 stands et 850 structures issues de l’industrie musicale et du domaine culturel seront réunies au sein du Hangar du J1 pour un forum où sont attendus quelques 2000 professionnels.
20 conférences seront organisées, dans lesquelles seront évoqués de très nombreux sujets tels que les connexions professionnelles entre jazz et musiques du monde, la musique à l’ère numérique ou encore la campagne #Au sons portée par l’association Zone Franche.
Babel Med enrichi son offre cette année avec une sélection de films documentaires sur les musiques du monde mettant en scène la diversité culturelle de la méditerranée et d’ailleurs.
Retrouvez ici la Programmation complète du festival :
http://www.dock-des-suds.org/babelmedmusic2017/

 

 

Venez nombreux profiter et soutenir le festival Babel Med Music et faire rayonner le dicton Kanak que Paul Wamo affectionne tant « s’il n’y a pas toi il n’y a pas moi ».

 

 

Cet article a été rédigé par :

Avatar

Musicologue, musicien et rédacteur spécialisé en musique Pop et électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *