Franchement, un disque qui vaut la peine d’être prioritairement écouté au casque (même si ce conseil n’est pas des meilleurs pour préserver sa santé auditive – mais pas forcé non plus de mettre le son à fond). L’univers de Morgane Imbeaud vogue en douceur et tendresse sur des ondes chaleureuses. La chanteuse nous avait habitués à cette délicatesse lorsqu’elle officiait avec Cocoon. L’entendre cette fois chanter la plupart des titres en français ajoute au subtil de l’expérience. « Si L’Amour Est Un Sport », écrit par Jean-Louis Murat, assoit une profondeur supplémentaire, une belle façon d’ajouter à tous les adjectifs énoncés précédemment d’autres synonymes, moins en accord avec gentillesse et bien plus proches de maturité. On peut l’entendre un peu plus loin dans ce très beau « Je T’En Veux » chanté en duo avec Chris Garneau. Puis elle sait être rock et affirmative (« Storm »), qui, comme son titre l’indique, sort les griffes de ses guitares, juste ce qu’il faut pour s’unir au tempo d’une batterie aguichante. Mickaël Furnon (Mickey [3d]) signe le texte de « Je Ne Vous Oublierai Jamais ». Marina Hands est l’autre moitié du très beau duo « Messenger », aux harmonies vocales délicieuses. Et Renaud Brustlein (H-Burns) réalise l’album. Quelques noms qui suffisent à imposer le respect, en plus de l’extrême qualité du travail présenté. Respect parce qu’ici tout est beau, aérien, harmonieux, sans agressivité inutile. Morgane Imbeaud, après son projet « Les Songes De Léo » confirme tout le bonheur que l’on peut apprécier encore et encore à l’écoute de ses enchantées inspirations.

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *