cover Alex Nevsky  Est-ce parce qu’il chante « Mieux vaut vivre pauvre » qu’Alex Nevsky a tant de succès sur ses terres canadiennes ? En tout cas la France ne rechigne pas à adopter cet artiste. Si cela n’était que question de gueule, cela se comprendrait déjà. Mais il y a autre chose que l’apparence. Déjà ce disque présente une production particulièrement percutante et concise, boostant à fond tout ce qui relève du rythme et de la mélodie. « Les Coloriés » par exemple et son  refrain : « Il faut se colorier », balance comme un slogan joyeux et donneur d’ordre un message positif, entrainé par un air de piano dynamique. Le tube, « On Leur A Fait Croire », avance sur un riff de guitare électrique accrocheur et dispense lui aussi des chœurs enlevés et fédérateurs. Il y a une sorte de compression générale qui donne une puissance à l’ensemble des titres de cet album. Un son riche aux limites du dictat musical tant il accentue la fougue qui caractérise les moments les plus intenses. Et lorsque les titres sont plus doux, comme « J’Aurai Des Mains » où il est dit « L’homme est un des plus beaux monuments lorsqu’il se tient debout », on retrouve cette même force, reposant sur la gravité de fermes accords de piano. Deux titres courts vers la fin de l’album, pour dire « Je te quitterais, si tu ne l’avais pas déjà fait ». Des ambiances qui jouent le retour au calme, mais avec des ambiances musicales progressives quant aux arrangements développés. Le « Koh Tao », chanté en anglais va précéder la clôture de la marche, avec « Fanny », musicalement condensant toutes les caractéristiques présentées ci-avant. Rien d’autre qu’une impressionnante « Bête Lumineuse », lui, tu, ils, nous tous. Package à l’affirmation définitive : « Armé de lumière et de joie, je suis venu te dire que je t’aime ». Beau résumé.

 

ALEX-NEVSKY-facebook

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ PAR :

Avatar
Marc Sapolin
De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *