Demi Portion par Shenron (Jeaze Oner)
Demi Portion par Shenron (Jeaze Oner)

À l’heure où l’industrie musicale subit une crise sans égale, Demi Portion lance une vague d’espoir et relève un défi jusqu’alors inimaginé par d’autres artistes.

En indépendant, sans l’aide de maison de disques et sans réel soutien professionnel, Demi Portion a lancé son album « Dragon Rash » le 16 janvier 2015. Celui-ci a, à la surprise de tous, obtenu des résultats plus que satisfaisants. Avant même d’être disponible à la vente, l’album du rappeur sétois Demi Portion obtenait des scores exceptionnels. Moins de six jours après sa sortie, l’album était 1er top vente RAP à la FNAC, 1er top vente RAP sur GOOGLE Store et 1er top vente RAP sur ITUNES. Mais le succès de ce Sétois ne s’est pas arrêté là. Les ventes ont continué de s’envoler. L’artiste lui-même relatait sa surprise dans ses posts Facebook :

Publication du 27 janvier 2015 :

« Aujourd’hui c’est bien plus que j’imaginais !!!! On est rentrée au top TOUTES MUSIQUES CONFONDUES en DIGITAL !!!!! Je viens de recevoir les chiffres de la semaine !!! Alors une chose à vous dire: NOUS SOMMES PASSÉ DEVANT L’INDUSTRIE EN TOTAL INDEPENDANCE !! l’album est passé en une semaine devant des majors et des artistes mise en avant de ouf !!!!!!!!! je tiens à vous dire MERCI DE ME SOUTENIR et surtout d’avoir chopper le nouvel album « Dragon rash » voilà le classement !!!!!! Impressionnant je n’avais jamais effectué ceci auparavant ou peut être que les auditeurs sont en train de changer la donne en 2015 ! On a pas eu besoin de BARCLAY ! MERCURY ! UNIVERSAL ! POLYDOR ! BECAUSE ! COLUMBIA ! C’est uniquement grâce à vous tous! incroyable ! je dédie ce projet à mon père qui est parti trop vite <3 une seule envie d’aller visiter la tombe de mon papa qui est à des milliers de km »

Demi portion par Vivi Mac
Demi portion par Vivi Mac

Cette prouesse n’est pas le fruit du hasard, Demi Portion a su, par le biais des réseaux sociaux et des scènes, multiplier petit à petit ses fans, gagner en notoriété et promouvoir son album.

En acceptant chaque concert qu’on lui a proposé et en prenant en considération chacun de ses auditeurs, ce rappeur a fait preuve d’humilité et a su conquérir le cœur de ceux qui ont croisé son chemin. Il a su instaurer un lien permanent avec son public. Il a pris la peine de lire et d’aimer chaque commentaire publié sur son profil Facebook, et ce, malgré leur grand nombre. Très reconnaissant, il renvoie beaucoup d’amour à son audimat et ne mâche pas ses mots quand il s’agit de le remercier :

Publication Facebook du 18 janvier 2015 :

« J-1 la sortie de mon album dans les bacs ! Juste un demi j’aime pour ceux qui vont soutenir le projet <3 #DragonLike je vous remercient du fond du cœur »

L’équipe d’ExtendedPlayer a eu la chance de rencontrer cet artiste à l’occasion de son concert au Moulin, à Marseille en novembre dernier (Lien vers l’interview de Demi Portion). Ce fut un face à face empli de cordialité et de simplicité. Demi Portion ne cache rien, il dévoile avec émotion et conviction ses rêves, ambitions, expériences et projets à venir. Il n’y a aucun calcul stratégique dans ses propos et on découvre un artiste passionné qui s’est lancé à cœur joie dans la musique sans perdre les motivations qu’il avait enfant. Après cette entrevue et la prestation scénique qui s’ensuivit, qui n’aurait pas été tenté de découvrir un peu plus l’univers musical de ce rappeur sétois ? On se dit que si Demi Portion a opté pour cette attitude à chaque fois qu’il a rencontré un média ou un auditeur potentiel, il n’y a nul doute sur le fait que cela a contribué à forger peu à peu son succès.

Demi Portion par Sweak
Demi Portion par Sweak

Mais une telle réussite ne résulte pas uniquement de cette communication « humble » et « humaine ». La qualité de l’album en dit long sur ce succès qui a tant brusqué l’industrie du disque. En effet, nombreux étaient ceux qui clamaient haut et fort que le rap était mort. Demi Portion a su se démarquer des jeunes rappeurs en apportant son style « à l’ancienne ». Et il va sans dire que le mouvement HipHop avait besoin d’un renouveau d’artistes, de nouvelles identités plus « Old School », pour rivaliser avec les artistes et le tournant « Bling-bling » et « auto-tuné» qui pullulent sur les radios actuelles.

Les thématiques lucides et le phrasé de l’artiste rappel les albums rap qui nous faisaient vibrer dans les années 90 et 2000, cette même époque où DBZ et son héros Sangoku était sur nos écrans. La voix de DemiP et son léger cheveu sur la langue séduisent, tout comme l’alliance de mélodies posées et de textes simples, relatant le quotidien de Rachid Daïf et retranscrivant ses interrogations face au monde actuel. En plus de cela, DemiP a su se faire accompagner comme il le fallait : seul sur la plupart des chansons, mais en duo sur quelques titres avec des « Grands du rap français » tel qu’Oxmo Puccino par exemple, et en présence de multiples icônes du rap français sur un titre exclusif (Disiz, Ol Zico, I-Med, R.E.D.K., Mehdi, Mokless, Koma, Sprinter, Taieb, Swift Guad, Volts Face & Aketo).

L’engouement pour DemiP, tant de la part du public que de la part d’autres artistes, ne cesse aujourd’hui de prendre de l’ampleur et on observe chaque jour des créations en référence à cet album qui a su déjouer les mécanismes de l’industrie actuelle.

 

Demi Portion par Vania TchekOff
Demi Portion par Vania TchekOff

Cet article a été rédigé par :

Avatar

Passionnée de HipHop français et de musique à textes, en charge de la partie rap du magazine depuis mes 11ans. Également CEO d'un projet innovant dédié au HipHop.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *