Il suffit d’aimer le rock bien carré, les guitares incisives et tranchantes, une batterie bien frappée et un chant délibérément en liberté au milieu de tout ça pour apprécier la proposition Wooden Pearls. C’est chanté en anglais – tant pis pour nous. En tous les cas, ça dépote à tout va avec des titres comme « Do You Copy ? » ou « Telephone Filter ». Quand ça à l’air de se calmer, ce que démontre « Lost Control » et son intro plutôt calme, l’entrée en scène de la guitare, d’une simple rythmique électrique, assoit son imposante capacité de conviction. Ce sera comme ça, et pas autrement. Même  le son souffle inquiétant de « Cruel November » se laisse rattraper par l’intensité instrumentale. Céline est au chant et à la guitare. Seulement deux gars l’accompagnent : Steph et Gilles. On peut donc les qualifier de power-trio. Et ce PT est capable, après un ruminant « Liars », d’enchainer avec un mélodique « Comfort Zone » porté par de très belles parties de guitare. C’est qu’elle assure la Céline. Elle sait étouffer ses cordes quand il le faut ou produire d’efficaces arpèges pour embellir l’espace musical. Sans oublier bien entendu de marteler des accords tout en distorsion lorsqu’il le faut, histoire d’harmoniser son jeu avec un batteur à fond dans le trip. Tout ça est fait sur des riffs qui tiennent largement la distance : « Nemesis » et ses contrepoints hyper en place. Un très beau travail de production. Des intros qui comptent, une maîtrise des intensités variables (« Side Effects »), une capacité à créer des ambiances tribales (« Homesick ») et un clin d’œil concerné par une actualité toujours d’actualité avec un dernier titre engagé – chanteusE oblige : « #MeToo », chanson augmentée d’un morceau caché, interprétée seule avec accompagnement piano. Très belle surprise de clôture.

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *