« C’était bien la première fois qu’un patient venait à ma consultation en skate-board. » Professeur Peffault de Latour.

Journal-dun-vampire-en-pyjama

Plus d’une année entre le premier et le dernier chapitre. Où l’auteur se rend au laboratoire d’analyses pour un contrôle sanguin, suite à une « écrasante fatigue ». Alarme justifiée car il est aussitôt contacté par les médecins qui lui annoncent des taux absolument très en dessous de la normale de ses globules et plaquettes. Il ne devrait plus tenir debout. Il faut le transfuser. Voilà comment on devient un vampire. Mathias Malzieu parvient, avec ce roman, à faire du journal sans artifice du parcours qui va le mener à la guérison, un véritable conte, aussi fort que celui de « La Mécanique Du Cœur » (un livre, un disque avec son groupe Dionysos, un film d’animation, produit par Luc Besson). Les chapitres courts sont renforcés d’images fortes nées naturellement de l’imagination débordante de Mathias, telles les nymphirmières, Dame Oclès ou Eggman, autant de personnages capitaux, à la symbolique immédiate. Un livre de bord porté aussi par une détermination sans faille, aspirée vers la sortie du tunnel, quoiqu’il arrive, malgré les pas en arrière. Un roman témoin du pouvoir de la volonté sur la maladie. Le héros ne sombre à aucun moment. S’il est  aussi très bien soutenu par l’entourage médical, sa famille, des proches, et surtout Rosy, sa fée-compagne, sa force intérieure lui permettra de tout surmonter. Capable de s’accrocher à de nouveaux projets (création du label Eggman, préparation d’un prochain album avec le groupe – même s’il imagine à un moment sa sortie possible comme « posthume »), Mathias maintient le cap. Il vit comme une renaissance la sortie de l’enfer qu’il aura su transformer, sans artifice autre que l’imagination dédiée à la transcendance, en un conte à la poésie offerte comme une généreuse bouffée d’espoir. Une histoire doublée d’une analyse de soi sans compromis, engendrant de positives résolutions. « Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’aie jamais vécue », écrit l’auteur. La greffe de moelle osseuse à partir d’un cordon ombilical a réussi. Une double victoire, intimement liée au pouvoir de la création, sa capacité à régénérer… la vie. L’album de Dionysos, « Vampire en pyjama » est paru, Mathias Malzieu, auteur-compositeur-interprète, au chant.

 

Mathias Malzieu - portrait

 

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *