Couv Rester groupés Sophie Hénaff  Après le succès de son premier roman « Poulets grillés », Sophie Hénaff, journaliste à Cosmopolitan, remet le couvert. C’est dans la catégorie policier décalé qu’elle officie, avec tout l’humour que peut engendrer la mise au placard d’éléments douteux. La brigade est au sommet de sa déveine suite à l’aventure précédente. Cette fois, il va falloir mettre les bouchées doubles. Anne Capestan, décidée à réveiller son équipe, va devoir faire face à un sujet d’ordre « familial », puisque le point de départ de l’enquête n’est autre que le meurtre du père de son ex.  Ainsi, petit à petit, comme il se doit lors d’investigations, les éléments du dossier permettent progressivement d’accéder à d’intéressantes conclusions. L’équipe fait jouer la complémentarité de ses talents et prouve, non sans maintenir ce fameux décalage-signature, que la pertinence peut se cacher partout, alors que la bande passe plutôt pour la risée du Quai des Orfèvres. Bien entendu, d’autres éléments viennent comme il se doit perturber le cours de l’enquête. Et, d’embrouilles en anecdotes plus ou moins carabinées, se construit un récit dans lequel l’ennui évite de pointer son nez, bien au contraire, jusqu’à un final plutôt original, voire inattendu. Néanmoins, Sophie Hénaff avait toutefois laissé quelques indices, sans lien apparent avec l’affaire à suivre. C’est justement ce qui fait le charme et le style de son écriture.

 

sophie hennaf

Cet article a été rédigé par :

Avatar

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *