Lyon, qu’il est bon d’attendre cette 15ème édition du Reperkusound. Elle sent bon l’ouverture de la saison chaude, les remises en jambes pour affronter les mois qui suivront, plein de soleil et de musique. Dans un peu moins de 2 mois, du 10 au 14 avril 2020, nous serons prêts.

Le Double mixte de Villeurbanne, encore pour cette fois et certainement la prochaine, accueillera 73 artistes sur ses quatre scènes. Vu le succès de l’arrivée d’une quatrième scène, rien d’étonnant à ce que la Stage invaders soit de nouveau présente cette année. Un succès certain, puisqu’il y avait plus de 17 000 personnes en 2019. Cette année, MEDIATONE, organisateur de l’évènement, prévoit un nouveau record d’affluence pour cette 15ème édition.

La programmation englobe, entre autre, des grands noms de la scène internationale comme Boris Brejcha, DOP D.O.D, Belik Boom, 999999999, Radikal Guru, des artistes nationaux à la belle renommée comme Hilight Tribe, Deluxe, Fakear, Biga Ranx, Rakoon et locaux au talent indéniable comme Panda Dub, Romane Santarelli, Angel Karel, Will.8…

Rapide petit aperçu de l’horizon musical :

Trois mouvements majeurs :

Techno : Ann Clue (De), Mezerg (Fr), The Sovietikk (Fr), La Fraicheur (Fr/Es), Madben (Fr), Nure (Fr), Stéphanie Sykes (De), Angel Karel (Fr), Vel (Fr), Luna Vassarotti (De), Regal (It/Es), Mab Vs Cousin VIC (Fr)

Dub : panda Dub (Fr), Kanka (Fr), Dubanka meets woody vibes (Fr), Radikal Guru (Ir), Ashkabad (Fr), Bisou (Fr), Rakoon (Fr)

Drum&Bass/UK Bass : Pendulum (Au), 24HR Garage Girls (Uk), Badjokes (Fr), Taïki Nulight (En), Will.8 (Fr), Deadbeat Uk x Forca x Dr Cryptic (Uk), Gambeat radio (Fr), Human Pattern (Fr), The Caracal Project (Fr), Kanchi x Robinson (Fr)

Auquel s’ajoute un panel varié des courants sombres :

Minimale : Boris Bejcha (De), Droplex Vs Larkus Volker (Hu/Fr) Acid Techno : Minimum Syndicat (Fr), 999999999 (It), Brutal Oppozitz (Fr) Psytrance : G Alien (Fr), Dr Fractal (Fr), Belik Boom (Is), Trance : Lethyx Nekuia (Fr), Hilight Tribe (Fr), Rose Well (Es), Ex-Echo (Fr) Psygressive : Hypnotic Peafowl (Fr) Hardcore : Billx (Fr), Remzcore (Fr), Dr Peacock (NdL) Hardbeat : Maissouille (Fr), Hardteck : Venom Vs Ketamane (Fr) Tribe : R-ZAC (Fr), Vortek’s VS Teksa (Fr) Hardstyle : Empira (Fr), Gabber : Casual Gabberz (Fr)

Mais aussi, une ouverture vers des mouvements voisins :

House : La Fraicheur (Fr/Es), Romane santerlli (Fr), Aora Paradox (Fr), Cause & Affects (Uk), Fakear (Fr), Madadrive (Fr) Pop : Julien Garnel (Fr), Suzane (Fr), Hip Hop : Dooz Kawa (Fr), Dope Dod (NdL), Flo The Kid (Fr), Yudimah (Fr) Funk : Deluxe (Fr) Reggae : Biga*Ranx (Fr) Fanfare : Tohpkitap (Fr)

Suivant les trois jours vous trouverez la scène qui vous correspond :

 

Occupation des 4 scènes

Main Stage

Moon Stage 

Solar Stage

Stage invaders

Nuit 1

Techno, Dub, World, Minimale

Psytrance, Tri-hop Electro, Trance, Minimal, Dub

Deep House, Techno, Acid Techno, Post Rock

Techno

Nuit 2

Reggae, Trance, Dub, Drum&Bass

Dub, Progressive Trance, Psytrance, Psygressiv

Hardcore, Hardstyle, Hardbeat, Hardtek,

UK Bass, UK Garage

Nuit 3

Funk, House, Hip Hop, Dub

Acid Techno, Techno, Tribe

Pop, Hip Hop, Gabber, Drum&Bas

Hip-Hop, Drum&Bass

Pas de quoi s’ennuyer ! A l’instar des grands QCM sur la personnalité que nous retrouvons dans nos hebdomadaires préférés, vous êtes plus sur Main Stage ou Moon Stage ?

NUIT 1 : une première nuit autour de la Techno

Boris brejcha revient 5 ans plus tard pour lancer sa high tech minimal maitrisée, précise, envoutante et mélodieuse. Il est accompagné cette année par la co-fondatrice de leur label Fckng Serious et femme, Ann Clue qui se produira elle aussi sur la Main Stage.

Nous attendons avec impatience les découvertes comme : Mezerg inventeur bordelais du pianoboomboom et véritable homme instrument ayant mis 21j pour aller au Sziget en stop.

Nous aurons aussi plaisir à retrouver Panda Dub dont les performances sur les scènes lyonnaises sont autant savoureuses que nombreuses.

Coté Stage invaders, c’est une carte blanche au collectif the futur is female (TFIF) organisateur des soirées Techno&Queer No Gender qui propose ses artistes féminines Stéphanie Sykes (1ère artiste londonienne programmée), Luna vasssarotti, la lyonnaise Vel et Angel Karel (programmatrice de No Gender).

Nuit 2 : vers la Trance et la Drum & Bass

Pour la sixième fois au Reperkusound, Highlight tribe qu’on ne présente plus se retrouvera sur la Main stage. Biga*ranks apportera sa note reggae et Pendulum continuera vers la Drum& Bass.

Coté solar stage, le hardcore et frenchcore prendront le relais avec Dr Peacock dont on nous a vanté les notes positives malgré la rapidité des bpm (ndlr battements par minute).

Sur la Moon stage départ Dub avec jeune montpelliérain Bisou jusqu’à la Trance d’Hyponitic Peafowl c’est organisé par le très solide collectif Exoria habitué des nuits Dub to Trance de Lyon.

Soirée UK Bass coté Stage invaders avec la programmation de Candy groove avec une présentation des différentes couleurs de la Bass musique : 24h garage girls Deadbeat x Forca

Nuit 3 : une dernière nuit digne des grands festivals rassembleurs

En invitant sur la main stage, Deluxe, Fakear, Dooz Kawa et Rakoon, le réperku témoigne de sa volonté d’ouvrir ses portes aux mouvements musicaux voisins du cœur pour finir sur une note rassembleuse et festive.

Sur cette même lancée, la Solar stage accueillera la pop de Suzane et celle de Julien Granel puis accueillera les facettes Dubstep, gabbers du Réperku.

A coté et de nouveau sur la Moon stage, Exoria lâche la bride de ses artistes pour une nuit tribe, techno, acide dont les performances très attendues de 999999999 et le live exclusif de Vortex.

Au Reperku, toujours une ambiance travaillée

Le Reperkusound est déjà très reconnu pour la qualité sonore de ses installations mais cette année les équipes travaillent sur une nouvelle scénographie qui se voudra spectaculaire (un poulpe ?). Nous l’attendons de pieds fermes ! La signalétique sera renforcée et les annexes du festival seront revues comme l’entrée agrandie, le food-court plus visible, les espaces extérieurs revus pour faciliter les changements de scène et c’est très attendu vu la fréquentation.  

Encore cette année un jeu est en cours de développement. Vous vous souvenez d’avoir joué au Reperkubrick l’année dernière ? Et bien cette année vous pourrez télécharger la Reperkourse avec une immersion visuelle et sonore propre à l’édition. N’oubliez pas que le vainqueur aura aussi droit à son Pass à vie pour le festival !

Comment s’y rendre ?

Le festival se veut accessible pour tous à commencer par son attachement au Double Mixte et à son titre de festival lyonnais urbain. L’accès direct par le tram y est donc possible. Les tarifs d’une soirée sont raisonnables et pour moins de 100€, vous aurez le pass 3 nuits, voire moins pour les Earlybirds (mais c’est trop tard pour y prétendre maintenant !). Dépéchez-vous, il reste encore des places mais le Réperkusound est habitué aux Sold Out !

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ PAR :

Margo Vntm
Margo Vntm

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *