L’entrée en territoire western est annoncée par le chant des « Coyotes Of Malibu ». Quelques secondes pour la mise en ambiance, et puis c’est parti. A l’image de la pochette de cet album, rappelant volontairement les Everly Brothers, ce sont ici les Ruen – combinaison-amalgame des prénoms des deux frères Rupert et Henry -,  qui vont jouer de la voix sur des parties de guitares comme on les aime. Un premier « Walk Like A Man » complet avec guitare acoustique rythmique, électrique twang, harmonica, et chant enlevé avec cette particularité propre à la country et au bluegrass tout en double-voix en harmonies. Ces deux anglais nous la jouent à l’américaine. Tels deux Elvis sur « Make The World Go Away », à la manière d’un « Love Me Tender », ou façon Ry Cooder sur « Aces », avec une guitare style My Sharona. Le duo qui a séduit les professionnels par ses qualités, s’est retrouvé particulièrement bien entouré pour cet album, réalisé par Rick Rubin, avec  Chad Smith des Red Hot Chili Peppers à la batterie, des cordes arrangées par Dave Keuning de The Killers et feu Ian McLagan des Small Faces aux claviers, parmi quelques autres. Un enregistrement quasiment enregistré live, purement organique question jeu, et cela s’entend. Une qualité de prise de son défiant toute concurrence, et surtout, une impressionnante dynamique. On ne peut pas à proprement parler d’un disque de country music. On y est, effectivement, c’est une question de territoire, comme l’indique le thème introductif de l’album. Mais nous sommes en 2018, et cela s’entend tout autant. Un impact contrastant obligeamment dans un univers peuplé de productions électro. Les Ruen Brothers montrent que des doigts sur des instruments ont toujours leur place dans le paysage et que la force et la dynamique qui en découlent restent irremplaçables. C’est bien tout le plaisir qu’ils transmettent avec, bien entendu, le vocaux parfaits qui vont avec.

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *