Stevans-RuptureDu son, de la dynamique, de la voix et des mélodies. Tout ce qu’il faut pour faire un bon album. L’inspiration, très anglo-saxonne dans le vent, est convoquée ici. Rien à redire sur les qualités intrinsèques de l’ensemble. Stevans est un groupe créé par Yvan Franel, musicien genevois qui, avec ce troisième album, commence à sérieusement laisser déborder l’aura du groupe au-delà des frontières suisses. D’autant que les concerts déjà assurés comprennent de prestigieuses premières parties faites pour Kaiser Chief, The Servant, ou même Deep Purple, pour n’en citer que quelques-uns. Le titre 3 accueille un duo, la chanteuse invitée, Coralie Clément, s’exprimant dans la langue de Voltaire, répondant au chanteur d’un accent plutôt suggestif : « J’en rêve j’avoue de ce rendez-vous avec toi, in the backyard. » Le titre est d’ailleurs repris en avant dernière position, chanté en solo masculin (« The Backyard »), mais toujours avec ses chœurs enveloppants (d’enfants ?). En tout cas, bon feeling et, au fil des écoutes, il faut bien reconnaître une impulsion dansante réussie. C’est un genre d’aujourd’hui, mixant les rythmiques aux sonorités électro-dance sur des constructions conservant un format chanson. Beau travail sur les intros (« I’ll Always Fear Goodbyes » par exemple), et maîtrise du refrain enlevé. Capacité aussi à réussir des titres plus lents comme « Lost Along The Way ». En fait, surtout ne pas se laisser prendre par les a priori. Ensuite, c’est une question de goût. Objectivement, impossible ici de dire que tout ça est mal foutu. Bien au contraire, « ça le fait parfaitement ! ». L’album se termine avec un long et langoureux « The Missing Part », histoire de refermer cette « Rupture » en douceur, du moins musicalement.

stevans

disque-stevans-pop-rupture (1)

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *