Voilà un projet qui se distingue par un axe  purement basé sur l’énergie. Dire qu’il s’agit de rock’n roll pourrait être trompeur dans le sens musical réduisant ce genre à ses fameux trois accords. J. Roddy semble libéré de toute limite technique, au vu de la richesse instrumentale de cet enregistrement. S’il faut attendre le cinquième titre, « Heart Is Free » pour ralentir un peu le tempo, suivi par un « I Called You » tout aussi reposé, c’est avec une dizaine de notes de piano, calquée sur la « sonnerie horaire de Big Ben »que s’ouvre un très énervé « You Know Me Better », évoquant de loin Placebo pour partir rapidement vers un type de folie chère aux Pixies. Le son global est très travaillé, superposant facilement plusieurs couches de guitares pour intensifier les rythmiques ambiantes (« Blade Of Truth », « Ways » après son intro acoustique, « The Wanting ») créant des espaces à la hauteur d’un travail vocal élaboré dans le même esprit. Pour revenir à « Heart Is Free », J. Roddy invite quelques très courtes incursions chantées évoquant le reggae, alors que le tire n’a que très peu à voir avec ce style. Et cela souligne cette capacité à associer de façon inédite et bienvenue des  éléments que l’on considère habituellement impossible à retirer de leurs fondations originelles. Un titre comme « Bleed Out » montre une construction très grunge – couplets relativement cool et refrain bien plus nerveux avec grosses guitares saturées. Pourtant là aussi il y a une grande démarcation par rapport au genre. J. Roddy ne se présente ni comme un nouveau Lenny Kravitz, ni comme un Kurt Cobain, mais plutôt comme un J. Roddy Waltson. Son « Destroyers of the Soft Life » propose un parcours séduisant, de « You Know Me Better » à « Burn Black », qu’il faut impérativement prendre le temps de découvrir.

 

 

Cet article a été rédigé par :

De l’organisation de concerts aux interviews d’artistes il n’y avait qu’un pas. Plus de vingt-cinq ans de rencontres avec les artistes et toujours la passion de la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *